Le projet de réhabilitation de la chapelle Saint-Andéol

La chapelle Saint-Andéol de Velorgues fut préemptée par la Ville de L’Isle-sur-la-Sorgue en décembre 2013 pour contrecarrer un projet de transformation brutale en habitation privée, déposé après sa mise en vente sur « le Bon Coin ». Cette intervention exemplaire de la commune a permis de sauver de la ruine un édifice qui constitue le seul exemple d’architecture religieuse d’époque romane conservé sur le territoire l’islois et un témoin remarquable de son histoire.

Depuis cette acquisition, la Direction du Patrimoine de L’Isle multiplie des actions en vue de sa restauration (études archéologiques, diagnostic architectural, constitution du dossier d’inscription au titre des Monuments Historiques, développement de partenariats, mise en place d’un projet de mise en valeur, etc.).

L’objectif de la commune est dès lors de tout mettre en œuvre pour redonner vie à cette chapelle inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (avril 2016), en lui attribuant un rôle prépondérant au cœur du hameau de Velorgues. Elle souhaite pour cela mettre en place un projet de restauration et de mise en valeur du site, afin que la chapelle soit rendue aux habitants pour y accueillir des manifestations publiques de tous ordres : projets associatifs, culturels, réunions, présentations patrimoniales, etc.

Vue aérienne de Saint-Andéol de Velorgues avant sa restauration © Air Pixels

Afin que ce projet puisse être élaboré, l’agence d’architecture Kunz-Lefevre et le cabinet d’ingénierie BMI ont été chargés du diagnostic de l’édifice en décembre 2015.

Les premières conclusions mettaient en évidence que l’ancienne église n’était pas vraiment affectée par les transformations radicales qui avaient bouleversé son proche environnement depuis le Moyen Âge. A l’exception d’une entrée de garage, percée au détriment d’une porte antérieure, son architecture médiévale était préservée. Son état sanitaire s’avérait néanmoins précaire, car de nombreuses fissures se percevaient sur les voûtes, les arcs et les murs gouttereaux.

Les fortes intempéries de novembre 2016 ont provoqué des désordres dans une partie de la voûte, faisant peser une menace nouvelle sur la structure complète du bâtiment.

Aussi des travaux indispensables à la sécurité de l’ouvrage ont été rapidement envisagés et entrepris : mise hors d’eau du bâtiment, étaiement global de la voûte, dépose de la toiture, vidage des remblais, recoulinage de la voûte afin de remettre en compression l’ensemble de la structure, reconstitution des formes en mortier de chaux allégé et reprise totale de la couverture en tuile, renforcement du liaisonnement de la façade occidentale avec les murs gouttereaux et la voûte.

Extrados de la voûte après dégagement de la charge © DPI

Ces travaux se sont achevés au début de l’été 2017 et ont véritablement permis de sauver l’édifice. C’est l’entreprise Sele qui a réalisé ces confortements, financés de la façon suivante : CRMH, 35 % ; Région PACA, 30%; Commune de L’Isle-sur-la-Sorgue, 35 % .

L’année 2018 sera consacrée à la finalisation du projet de restauration.

Repositionnement d’une forme en béton de chaux allégé © DPI

Vue aérienne de la couverture de la chapelle après sa restauration © Air Pixels

Pour en savoir davantage sur les différentes campagnes de fouille qui ont lieu chaque année depuis 2014, cliquez sur les liens suivants:

Velorgues: quatrième campagne de fouille programmée (2017)

Velorgues: troisième campagne de fouille programmée (2016)

Velorgues: les deux premières campagnes de fouille programmée (2014-2015).

 Vous pouvez retrouver un aperçu de l’histoire de Velorgues dans la page suivante: Velorgues.