Velorgues et la chapelle Saint-Andéol (L’Isle-sur-la-Sorgue)

Le hameau de Velorgues (Avellonicum) était autrefois une petite agglomération distincte de L’Isle-sur-la-Sorgue.

Bonfa

Détail de la Carte du Comté Venaissin par le père jésuite Bonfa, gravée à Avignon par Louis David (XVIIe siècle)

Les origines du lieu remontent à l’Antiquité. Un domaine gallo-romain occupait probablement cette partie du territoire l’islois.

A l’exemple d’autres sites, une église placée sous le vocable de Saint-Andéol fut peut-être créée dans l’Antiquité tardive pour christianiser ce domaine, embryon d’une structure villageoise. Il est clair en tous les cas que cette église existait en 988 puisque c’est à cette date qu’elle fut donnée par des coseigneurs à l’abbaye bénédictine de Montmajour, fondée au milieu du Xe siècle à 4 km au nord-est d’Arles. Saint-Andéol devient dès lors un prieuré bénédictin.

Au XIIe siècle, la seigneurie passe définitivement aux mains du pouvoir laïque. L’un des seigneurs fait construire une tour massive à quelques mètres au nord de l’église qui conserve seulement une fonction paroissiale. Le castrum de Velorgues, véritable agglomération de plaine entourée d’une enceinte doublée d’un fossé extérieur, appartient à quelques-unes des grandes familles aristocratiques du secteur. Velorgues ne se remit jamais des troubles de la seconde moitié du XIVe siècle et du XVe siècle. Il s’ensuivit un lent déclin et une ruine des constructions anciennes. Relégué au rang de simple hameau de L’Isle, Avellonicum renaîtra progressivement à partir de la fin du XIXe siècle.

VELORGUES3-M

Aspect général de Velorgue au XVIIIe siècle: vue de la tour à gauche et de la chapelle à droite (Victorin Laval, Velorgues (castrum de Vellonicis) au Comté Venaissin, Avignon, François Seguin, 1919)

La chapelle Saint-Andéol

2013-04-04 11.31.21Vue de la chapelle avant les fouilles © DPI

Anciennement église priorale et paroissiale de Velorgues, la chapelle Saint-Andéol comporte une nef unique de deux travées, prolongée vers l’est par une abside semi-circulaire. La présence d’une porte latérale obturée au sud laisse supposer que l’édifice fut construit en deux campagnes successives: l’une au XIe siècle, probablement après l’arrivée des moines de Montmajour, l’autre au XIIe siècle. Les autres périodes d’évolution du bâtiment datent du bas Moyen Age (percement d’une chapelle latérale au nord), puis du XVIIe siècle.

L’église possédait des dépendances: des bâtiments annexes (maison claustrale, cloître, cimetière, un grenier à foin), un hôpital situé hors les murs et une charité. Grâce à quelques indications topographiques figurant dans des sources écrites, on peut retracer la configuration du terrain autour de la chapelle et de ses abords et dire qu’il s’agit probablement davantage d’un ensemble disparate de bâtiments groupés autour d’un cimetière que d’une véritable organisation structurée autour d’un cloître à galerie.

IMG_5131

Vue d’une partie du cimetière de Velorgues au cours de la première fouille (2014) © DPI

A la Révolution, l’église fut vendue à un agriculteur qui la transforma en grange avec un étage de fenière. Il fallut attendre le milieu des années 1970 pour que la chapelle évolue vers le statut d’entrepôt d’antiquité, fonction qu’elle conservera jusqu’à son rachat par la Ville en 2013.

L’ancienne église de Velorgues, qui est un édifice caractéristique de l’évolution de l’architecture romane provençale, a été inscrite en 2016 à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

Depuis 2014, le site de la chapelle Saint-Andéol bénéficie de campagnes de fouilles programmées.

Pour avoir de plus amples informations sur les différentes campagnes de fouille, voir les pages suivantes:

Velorgues: quatrième campagne de fouille programmée (2017)

Velorgues: troisième campagne de fouille programmée (2016)

Velorgues: les deux premières campagnes de fouille programmée (2014-2015).

Vous pouvez également consulter le projet de réhabilitation de la chapelle et son avancement sur la page suivante: Projet de réhabilitation de la chapelle Saint-Andéol de Velorgues.