Bâtiments classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques

L’Isle-sur-la-Sorgue découvre progressivement l’importance de son patrimoine. Depuis la création de la Direction du Patrimoine de L’Isle-sur-la-Sorgue, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) a fait protéger quatre bâtiments:

  • la Tour d’Argent;
  • un plafond en gypserie du XVe siècle;
  • la chapelle romane de Velorgues;
  • une tour d’escalier du XVe siècle.

La mission première de la Direction de Patrimoine de L’Isle est de placer le patrimoine au cœur de la ville de demain et d’établir une stratégie d’utilisation des bâtiments historiques et un phasage d’interventions. En cinq ans, trois diagnostics/APS??? ont été réalisés sur des bâtiments et sites aussi divers que la Tour d’Argent, la chapelle de Velorgues et le cimetière juif. Un quatrième vient d’être lancé sur la chapelle des Pénitents bleus.

Les travaux ont porté sur la collégiale (restauration du clocher et du chevet), la Tour d’Argent et la chapelle de Velorgues.

Avant restaurationVue aérienne de la chapelle de Velorgues avant restauration © Air Pixels

La chapelle de Velorgues est d’ailleurs le meilleur exemple de l’investissement d’une collectivité territoriale, à savoir la Ville de L’Isle, dans le patrimoine avec le soutien de l’Etat et désormais de la Région PACA.

A la fin de l’année 2013, la Direction du Patrimoine de L’Isle a été informée de la mise en vente de cette chapelle alors privée sur le site « Le bon coin ». Un acquéreur pressenti prévoyait de la transformer en habitation secondaire et développait un projet qui allait dénaturer l’édifice non protégé au titre des Monuments Historiques (MH) et situé de surcroît hors du périmètre des édifices MH. En mars 2014, sur les conseils de la Direction du Patrimoine de L’Isle, la commune a préempté la chapelle et a chargé la Direction du Patrimoine du projet de réhabilitation et d’étude. La Direction du Patrimoine a donc lancé au plus vite une première campagne de fouille et de recherches dont les résultats ont été exploités pour le dossier d’inscription en vue de la faire protéger. Ainsi l’ancienne église de Velorgues, qui est un édifice caractéristique de l’évolution de l’architecture romane provençale, a-t-elle été inscrite en 2016 à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

Dès 2015, la Direction du Patrimoine a missionné une maîtrise d’oeuvre pour l’APS et poursuivi les investigations. En novembre 2016, un effondrement partiel de la voûte a nécessité une intervention d’urgence confiée à l’architecte en charge de l’APS. L’édifice étant protégé, nous avons bénéficié d’une aide de 35 % de la CRMH associée à une aide de la Région de 30 %. En juillet 2017, les travaux de confortement s’achevaient au moment où reprenait la fouille programmée. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’à terminer l’étude et finaliser la restauration d’une chapelle désormais sauvée d’une ruine qui semblait inéluctable trois ans auparavant.

Compte tenu de la richesse du patrimoine l’islois, il va de soi que d’autres bâtiments bénéficieront d’une inscription ou d’un classement au titre des Monuments Historiques.

Non classé